La guerre des courants

A l’intérieur du régime iranien actuel, gouverné par les conservateurs,  il existe différents courants.
– Un courant mené par le président et sa milice les « Bassijis », volontaires de la guerre Iran-Irak qui menaient des actions kamikazes sur le front
– Un courant pragmatique avec des personnalités comme Larijani (actuel président du Parlement et ancien négociateur sur l’utilisation de l’énergie nucléaire), Ghalibaf (maire de Téhéran), Mottaki (ministre des affaires étrangères) et les pasdarans (gardiens de la révolution)

Le courant pragmatique est plus dans les affaires et les sanctions actuelles ne sont pas à leur avantage. C’est ce courant là qui a dépêché  Vélayati  (conseiller du leader Khaménéi) à venir calmer les esprits sur l’énérgie nucléaire en Europe.

Pendant ce temps l’autre courant, jusqu’au boutiste et avec une idéologie messianique, sape le moral des pragmatiques en lançant des missiles de longues portés pour faire capoter les négociations.

Dans un an il va y avoir des élections présidentielles en Iran et je pense que les pragmatiques vont empêcher une deuxième élections d’Ahmadinejad. Alors soyez un peu patient.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans ahmadinejad, Iran, nucléaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s